Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

Actualités Imprimer RSS

Le ministre lituanien G. Landsbergis à Paris : la situation à la frontière avec la Biélorussie exige une réponse commune forte

Créé 2021.11.10 / Mis à jour: 2021.11.10 12:06
      Le ministre lituanien G. Landsbergis à Paris : la situation à la frontière avec la Biélorussie exige une réponse commune forte
      Le ministre lituanien G. Landsbergis à Paris : la situation à la frontière avec la Biélorussie exige une réponse commune forte
      Le ministre lituanien G. Landsbergis à Paris : la situation à la frontière avec la Biélorussie exige une réponse commune forte

      Tard dans la soirée du 9 novembre, le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis en visite à Paris a rencontré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

      Lors de la rencontre ont été abordés les relations bilatérales, la crise de l’immigration illégale amplifiée par le régime biélorusse et les possibles réponses de l’Union européenne (UE), les relations avec la Chine et la Russie, la coopération dans la région indopacifique, la situation au sahel et autres questions de l’agenda international.

      « Les événements des derniers jours à la frontière avec la Biélorussie montrent que la situation est très dangereuse et imprévisible. Afin d’éviter une future escalade des événements, l’UE doit prendre des mesures communes fortes à l’égard du régime biélorusse, y compris des sanctions supplémentaires qui comprendraient les aéroports. Il ne s’agit pas d’une attaque uniquement contre la Lituanie, la Pologne ou la Lettonie. C’est une attaque contre l’UE et toute la communauté des pays démocratiques », a indiqué le chef de la diplomatie lituanienne. Le ministre G. Landsbergis a souligné qu’en réaction aux attaques hybrides de cette nature, la politique migratoire européenne devrait être adaptée de manière appropriée, ce qui pourrait devenir une des priorités de la présidence française du Conseil de l’UE.

      Le ministre G. Landsbergis a remercié la France pour sa contribution au renforcement de la sécurité de la Lituanie et de toute la région. « Nous sommes intéressés par une coopération plus étroite avec la France en matière de défense et de sécurité, nous avons l’intentions de contribuer à l’opération militaire internationale sous commandement français Takuba au Mali », a dit le ministre lituanien des Affaires étrangères.

      Concernant les relations avec la Chine, le ministre G. Landsbergis a souligné la nécessité de la solidarité de l’UE et de parler d’une seule voix. « La création d’une format régulier 27+1 permettait de coopérer plus efficacement avec la Chine et de défendre nos intérêts communs », a déclaré le chef de la diplomatie lituanienne.

      Les ministres ont discuté de l’importance de la coopération dans la région indopacifique ainsi que des plans de la France dans ce domaine pour sa présidence du Conseil de l’UE.

      Le ministre s’est aussi réjoui des relations bilatérales qui s’intensifient. Les ministres lituaniens de l’Économie et de l’Innovation ainsi que de la Défense sont venus récemment à Paris et des visites de la présidente du Seimas et du ministre de la Culture sont prévues prochainement.

      Aujourd’hui, le ministre G. Landsbergis prononcera un discours lors des débats pléniers de la Conférence générale de l’UNESCO. Il rencontrera également le Secrétaire d’État français aux affaires européennes Clément Beaune.

       

      Photos : Ludo Segers Photography

      Recevoir la lettre d’information

      Captcha