Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

Actualités Imprimer RSS

Gabrielius Landsbergis : c’est maintenant le moment où nous devons renforcer la défense aux points stratégiquement importants du flanc oriental et accélérer le soutien à l’Ukraine

Créé 2023.06.26 / Mis à jour: 2023.06.27 10:44
      Gabrielius Landsbergis : c’est maintenant le moment où nous devons renforcer la défense aux points stratégiquement importants du flanc oriental et accélérer le soutien à l’Ukraine
      Gabrielius Landsbergis : c’est maintenant le moment où nous devons renforcer la défense aux points stratégiquement importants du flanc oriental et accélérer le soutien à l’Ukraine
      Gabrielius Landsbergis : c’est maintenant le moment où nous devons renforcer la défense aux points stratégiquement importants du flanc oriental et accélérer le soutien à l’Ukraine

      Le 26 juin, au Luxembourg, le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis a participé au Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne.

      « C’est maintenant le moment où nous devons renforcer la défense aux points stratégiquement importants du flanc oriental, comme le corridor de Suwałki, et où nous devons tous ensemble accélérer le soutien, militaire et politique, à l’Ukraine », a déclaré le chef de la diplomatie lituanienne lors de la réunion au Luxembourg.

      Gabrielius Landsbergis a aussi appelé ses homologues européens à sanctionner enfin Rosatom. « L’UE vient d’adopter un paquet de 11 sanctions, mais il manque certains éléments importants. Le fait que la société Rosatom parvienne encore à échapper aux sanctions renforce le sentiment d’impunité non seulement de la Russie, mais aussi des autres pays qui aident l’agresseur à mener la guerre contre l’Ukraine », a fait remarquer le ministre des affaires étrangères.

      « La question de la responsabilité pour l’agression et les crimes de guerre est très importante : un tribunal spécial est nécessaire pour empêcher la répétition d'une agression comme celle contre l’Ukraine partout ailleurs (personne ne peut se sentir impuni), et il faut aussi soutenir encore plus fortement la Cour pénale internationale et fournir davantage de financement pour ses activités grâce à des efforts conjoints », a dit G. Landsbergis.

      Les ministres ont également discuté de la coopération de l’UE avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, de la situation en Tunisie, de la diplomatie numérique de l’UE, de la participation de l’UE à la désescalade des tensions au Kosovo et entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ainsi que d’autres questions de politique étrangère d’actualité.

      Recevoir la lettre d’information

      Captcha